Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde.

La zone de confort c’est toutes nos habitudes, toutes nos actions qui sont simples et faciles à réaliser pour nous. La zone d’inconfort, c’est le périmètre autour de la zone de confort où nous n’osons pas forcément aller car c’est souvent l’endroit où nos peurs se manifestent.

Si tu souhaites évoluer ou produire un changement sur toi ou dans ta vie. Tu devras sortir de cette zone de confort, sinon tu resteras où tu es aujourd’hui.

Se maintenir dans ce périmètre confortable, va donc être un frein à l’atteinte de ton objectif.

Notre cerveau, lui préfère par défaut que tu restes dans ta zone pépère bien évidemment même si cela n’est pas génial pour aller où tu souhaites aller.

Le but étant d’élargir ta zone de confort avec douceur mais pas trop quand même 😉

Au début, tu peux intégrer une action qui te fait peur, sans que cela occasionne un état de panique chez toi. Autrement dit ton action doit être réaliste mais assez ambitieuse avec un certain challenge. Tu vas élargir en douceur cette zone de confort pour diminuer d’autant ta zone d’inconfort. Plus tu vas agrandir ta zone des habitudes et plus cela sera facile pour toi de recommencer avec une autre action. Tu vas gagner en confiance.

Tout cela n’est pas toujours facile à réaliser seul. On a parfois besoin d’un regard extérieur pour prendre conscience de nos freins et de nos peurs. C’est pour cela que je propose des accompagnements personnalisés. Tu peux me contacter si tu as besoin.

A très vite.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.